mardi 28 novembre 2017

Coudre pour la maison #1


Cela fait maintenant 9 mois que nous avons emménagé dans notre nouveau chez-nous!

Voici quelques p'tites coutures réalisées pour la maison cet automne.
Nous avons aussi profité des derniers jours de chaleur pour peindre les lits de poupée fabriqués par mon père et leur coudre des petits matelas... 


L'arrivée de l'automne nous a donné envie d'apporter un peu plus de douceur et de chaleur dans notre maison tout en essayant de conserver le côté épuré que nous aimons tant...
J'ai été prise d'une "coussinomania" qui m'a poussée à en coudre un certain nombre (ils ne sont pas tous sur les photos!).



Moins glamour, le boudin de porte (mais fort utile!).


Au mois d'octobre, nous avons fêté les 5 ans d'Anaïs, l'occasion de lui coudre un joli petit sac et un porte-monnaie (vous noterez qu'ils ne sont absolument pas assortis - j'ai beau avoir essayé de la convaincre, il n'y avait rien à faire).


Il y a eu les 40 ans de Ben aussi, et un tote-bag en wax !


Et j'ai enfin finalisé mon sac à pain upcyclé à partir d'un vieux pantalon... En 2018, après la salle de bains, j'ai bien l'intention d'essayer de réduire les déchets de la cuisine!


Et promis, je publie bientôt un article sur la salle de bains "zéro déchet" qui attend son tour depuis maintenant 6 mois maintenant. J'aimerais faire de jolies photos mais avec ce temps tout gris, c'est pas gagné!

[petit sac à main - patron issu du livre Mademoiselle ; tuto du tote-bag réversible sur le blog Funky Sunday]

samedi 4 novembre 2017

Les baroudeuses

Voilà un article que je voulais écrire dès notre retour du Sri Lanka mais la rentrée est arrivée et tel un rouleau compresseur, elle a tout écrasé sur son passage. J'ai l'impression que les deux derniers mois sont passés à la vitesse de l'éclair.
Je me rattrape aujourd'hui avec quelques photos de mes principaux ouvrages couturesques de l'été: des pantalons de baroudeuses !

#1 - Noa Pants : le pantalon des p'tites baroudeuses


A la fin de l'été dernier (2016!), Charline m'avait demandé un pantalon un peu large et resserré aux chevilles...C'est en furetant sur le site de la Compagnie M que je suis tombée en amour pour le Noa Pants et il m'a semblé en plus bien répondre au cahier des charges.
A l'approche de notre départ pour le Sri Lanka, je me suis dit que ce modèle serait bien pratique pour les filles notamment pour éviter les piqûres de moustiques ! Au final c'est moi qui ait attiré les mosquitos et pas elles mais bon... 



Les 2 pantalons devaient être cousu en wax... Anaïs m'a finalement dit que le tissu ne lui plaisait plus [moment de pur bonheur quand elle t'annonce ça au moment de l'essayage final !].
Charline a gentiment accepté de récupérer celui de sa sœur même s'il lui était un peu court et j'en ai cousu un autre pour Anaïs avec des motifs un peu plus psychédéliques :). Le tissu vient du marché aux tissus de Tokyo : un grand merci à Papa et Sarah!




Côté taille, les patrons Compagnie M taillent plutôt grand. Pour Anaïs, j'ai cousu du 5 ans en tour de taille et du 4 ans en longueur (idem pour Charline mais il lui est un peu court).
Le patron est exclusivement en anglais mais très abordable avec beaucoup de photos.

#2 - Pantalon Camomille : le pantalon slow-life

Après deux Noa Pants et j'ai eu envie d'avoir moi aussi mon pantalon pour barouder!
Un pantalon couvrant - pour pouvoir visiter les temples - et léger à la fois - pour ne pas crever de chaud. J'ai jeté mon dévolu sur le pantalon Camomille de Blousette Rose.



C'est une couture facile, pourtant j'ai cru ne jamais être prête à temps, problème de réglages de surjeteuse et de temps aussi... Je l'ai terminé la veille du départ, style 23h... mais je ne regrette pas du tout car il m'a été très utile sur place (beaucoup moins depuis notre retour).


Je l'ai cousu dans une viscose de chez Mondial Tissus en taille 34, sans apporter de modification (à moins que je ne l'ai raccourci un peu...).

Depuis notre retour, j'ai fait quelques petites coutures pour la maison. Un article devrait suivre bientôt:)

lundi 4 septembre 2017

Road trip : 15 jours au Sri Lanka avec les filles

Voilà une semaine que nous sommes rentrés de notre voyage au Sri Lanka et on en a encore plein les yeux tellement c'était chouette!
Le Sri Lanka est un de ces pays qui présente le mix de tout ce qu'on aime: beaucoup de nature, des découvertes culturelles, culinaires et historiques et un peu de plage. On a adoré, les filles aussi :)

Itinéraire et principales visites

C'est un résumé de notre séjour car je crains de vous perdre avant la fin de l'article si je détaille ici tout notre voyage.

1. Negombo pour se remettre du voyage et du décalage horaire (1 nuit)


Icebear Guesthouse est un havre de paix. Personnel très accueillant, un jardin agréable donnant sur l'océan indien, une adresse parfaite pour atterrir en douceur...



2. Sigirya (3 nuits)


Sur la route pour Sigiriya, nous avons une halte à Dumbulla pour visites les grottes troglodytes.
Une journée à Sigirya - ascension tout en haut du rocher - puis une journée à Polonaruwa.


L'hôtel Ecolodge Flower Garden se trouve au bout d'une piste au milieu d'un écrin de la verdure, la piscine est juste magnifique, le personnel est par contre plutôt effacé. Bien agréable de pouvoir se rafraîchir dans  la piscine après les visites sous la chaleur.



3. Kandy (3 nuits)


Nous avions lu des avis mitigés sur Kandy, pourtant nous avons adoré : Temple de la dent sacrée, musique et danse traditionnelles, Ceylan tea museum, jardin botanique, Millenium Elephant Foundation, Paper Mill... et magasin de tissu of course!





Hébergement très très bon marché proposé par une dame très accueillante, nous avons super bien mangé, on vous recommande vivement le Holiday Stay Inn!


4. Ella (2 nuits)


Les trains étant blindés, nous avons pris un taxi jusqu'à la gare de Nanu Oya, de là nous avons pu monter dans un des mythiques trains bleus qui sillonnent les plantations de thé: magique!


A Ella, nous avons fait l'ascension du Ella Rock avec les filles qui sont de bonnes marcheuses: il faut compter 3h30 sans les pauses. Nous sommes partis à 7h30 avec un guide pour éviter les mauvaises surprises (le chemin n'est pas fléché).




 
Nous avons séjourné au Rock Side Inn: adresse très sympa, notre chambre avait une vue sur le Ella Rock, petits déj délicieux.

5. Arugam Bay (3 nuits)


Sur la côte Est, c'est la baie des surfeurs ! On a pu se baigner sans problème avec les filles malgré les vagues. On se mettait près des Sri Lankais pour ne pas prendre de risque avec les courants.
Tout comme Ella, Arugam Bay est moins authentique que le reste du Sri Lanka. On a aimé cette pause "farniente" au milieu de notre séjour.

A part pour sa piscine, on ne vous recommande pas forcément le Shell Resort... Personnel très gentil mais il est assez cher.

6. Uda Walawe (2 nuits)


La visite du Elefant Transit Home vaut vraiment le détour. Les éléphanteaux sont adorables et le centre fournit des explications très intéressantes sur cet animal vraiment extraordinaire.
Safari sympa mais ce n'est pas ce que j'ai préféré...


La Guesthouse Gayan's est un vrai bon plan. Le propriétaire et ses employés sont adorables.

7. Colombo (1 nuit)

Clairement, nous avons trouvé cette dernière étape difficile, assez peu plaisante mais elle nous a donné un autre image du Sri Lanka. Belle soirée sur le front de mer au milieu des Sri Lankais et de leurs cerfs-volants.

Climat

Nous sommes partis du 11 au 27 août. Il faisait environ 30 à 33°C durant tout le séjour. Nous avons eu peu de pluie (2 journées). Nous avons évité le sud de l'île car c'était la saison des pluies.

Préparation

Très honnêtement, nous avons consacré peu de temps à la préparation de ce voyage.
Nous avons établi notre itinéraire en suivant les conseils du blog Voyage Family et les réservations des hôtels avec Booking (sauf pour IceBear).

Déplacement dans l'île

La conduite au Sri Lankais est particulière, voire dangereuse: entre les bus, les tuk-tuk, les motos, les voitures, les piétons et quelques charrettes, c'est vraiment le bordel...
Nous avons pris des voitures avec chauffeur pour les changements de lieu (env. 3h à 4h de route à chaque fois, parfois plus). A Sigiriya, nous avions gardé le même chauffeur pendant 3 jours qui nous ensuite déposé à Kandy: franchement, on aurait pu s'en passer.
Sur place nous nous déplacions principalement en tuk-tuk ou à pied et à Kandy nous avons pris le bus.


Avec les enfants / Précautions avant le départ

Les filles ont 4 ans 1/2 et 7ans.
J'ai longuement hésité à emmener les réhausseurs pour les trajets en voiture, au final nous ne les avons pas pris et nous n'avons pas regretté.
Nous avons fait les vaccins contre l'hépatite A mais aucun traitement contre le paludisme. Nous avions emmené des moustiquaires qui ne nous ont pas servies.  Nous avions prévu un pantalon pour le soir mais au final, nous avons été très peu piqués (c'est surtout moi qui me suis faite piquée...).
J'avais emmené une trousse à pharmacie de malade, nous avons surtout utilisé du désinfectant, de la crème anti-démangeaison, du repoussant moustique pour vêtements et la peau et de la crème solaire. Aucun problème gastrique à signaler :)

Les bagages

Nous sommes partis légers (voir photo) et nous avons fait deux lessives sur place.
Nous avions emmené des livres pour nous et les filles, quelques jeux de cartes, une trousse avec des feutres / bâton de colle / ciseaux pour faire un carnet de voyage et surtout pas de tablette ou de PC: le mot d'ordre était DECONNEXION !!


Le budget

Billets d'avion : 2600 euros pour 4 via Gulf Air (escale à Bahrein)
Hébergement + nourriture : 120 euros par jour à 4
Transport : 550 euros

***
J'espère que cet article vous aura fait un peu voyager avec nous ou bien donné envie de partir visiter cette île magnifique et de rencontrer ses adorables habitants.

Nous n'étions jamais partis aussi loin avec les filles et en itinérant. C'est une expérience familiale fantastique. Je ferai prochainement un petit article sur ce que les enfants ont aimé en particulier.

Néanmoins nous nous sommes dit que c'est bien de continuer de proposer d'autres formes de vacances aux enfants (campings, randos en montagne,...), histoire de varier les plaisirs et de leur faire prendre conscience de la chance de pouvoir partir aussi loin. A méditer!


dimanche 6 août 2017

Un tour aux puces


Nous avons profité de ce weekend sans les filles pour aller faire un tour au marché aux puces de Saint Ouen.
Depuis que nous habitons Paris c'est la première fois que nous y allions et nous avons été réellement surpris par ce lieu  un peu hors du temps!
J'ai trouvé cette escapade tellement dépaysante que j'ai eu envie d'en faire un petit article.

// Comment se rendre aux Puces?

Nous avons pris le métro jusqu'à la Porte de Clignancourt et après avoir traversé le périph', nous nous sommes engouffrés dans la rue des Rosiers qui abrite quasiment tous les marchés des puces de Saint Ouen.



Le contraste entre l'agitation de la porte de Clignancourt avec ses vendeurs à la sauvette et le calme de la rue des rosiers et de ses marchés est saisissant.

Nous avons tranquillement déambulé dans les ruelles en furetant à droite à gauche: des jolis meubles, de veilles affiches, des moulins à cafés, des cafetières vintage, des miroirs gigantesques, de vieux tableaux,...
C'est très surprenant de découvrir cet esprit "village" au milieu des tours de Saint Ouen, les antiquaires qui déjeunent devant leurs échoppes tout en taillant une bavette!


// 15 marchés différents

Vernaison, Antiqua, Paul Bert et Serpette, Dauphine, Biron, Jules Vallès,... : chaque marché a son style. Nous ne les avons pas tous visité.
 Marché Vernaison
Marché Dauphine

Au marché Biron, un magnifique vase Jean Lurçat, nous a tapé dans l'oeil. Autant dire tout de suite que ce n'est pas envisageable de l'acquérir mais la discussion qui s'est lancée avec l'antiquaire était très intéressante...


Marché Biron

Le marché Paul Bert propose des biens plus abordables, des pièces vintage mais aussi des créations très contemporaines.

Le marché Jules Vallès reste dans un esprit davantage brocante.
Nous avons terminé par un sympathique resto en terrasse, avant de retrouver Monsieur Joseph avec qui nous avions rendez-vous.


Mais qui est Monsieur Joseph ? Monsieur Joseph est une petite boutique ou plutôt d'un hangar dans le 19ème qui propose des meubles années 50... Je vous en reparle bientôt car c'était une rencontre très surprenante!



mardi 11 juillet 2017

1001 perles, le retour



Quand j'ai vu la jupe Annette de RDC, j'ai eu très envie d'acheter le patron pour que me coudre une jupe noire avec des boutons en bois.

C'est devenu presque obsessionnel mais je ne voulais pas acheter un nouveau patron surtout pour un modèle que j'étais sûre de coudre une fois mais pas deux...




Le dos élastique m'a fait penser à la 1001 perles, du coup j'ai ressorti le patron, utilisé le tuto proposé par Ivanne sur son site pour faire des fronces, rallongé la jupe d'une douzaine de centimètres et hop, le tour était joué.


Enfin, ça n'a pas été si facile que ça car j'ai galéré avec mon tissu bien glissant et mes fronces qui ne ressemblaient à rien.

Le résultat me plait bien, ça valait bien le coup de se prendre un peu la tête, elle est très agréable à porter, toute légère. C'est ma copine des grosses chaleurs :)




Certes elle aurait pu être un peu plus longue, le tissu se froisse facilement mais elle correspond bien à ce que je voulais et elle est boulot compatible!




// Patron1001 perles - version B tuto jupe froncée
// Taille: 34
// Fournitures: Viscose Rascol - boutons Frou Frou
// Modifications: +10 cm de chaque côté pour les fronces ; + 20 cm en longueur environ

J'en suis!

Thread&Needles